Échelles territoriales

Les territoires à étudier, quelle que soit leur ampleur, parcelle, îlot, quartier, ville, grand territoire, font partie d’un ensemble territorial plus vaste.

De ce fait, il faut forcément inscrire la réflexion dans des échelles de territoire large en cernant les interactions entre les différents espaces.

De plus, chaque site est spécifique du fait des caractéristiques propres à sa configuration géographique, au regard de l’occupation et de l’utilisation actuelle du sol mais aussi des hommes, présents ou à venir.

Au final, le lieu est prégnant, il conditionne fortement le champ des possibles.