Assistance à la candidature de l’OIN ORSA pour l’accueil du stade de la FFR

La Fédération Française de Rugby souhaite construire un stade pour assurer son développement. Ce stade couvert et entièrement privé de 82 000 places étant envisagé en région Ile-de-France, la fédération a lancé un appel à candidature en direction des différents territoires de la région. Le territoire Orly-Rungis-Seine Amont s’est porté candidat et a réuni autour d’elle plusieurs experts pour l’accompagner dans cet exercice. 

La mission s’articule autour de plusieurs éléments techniques relatifs à la programmation du stade et plus généralement du quartier stade :
– Benchmarking sur les stades dans le monde / Définition de la notion de stade urbain
– Programmation du stade, de ses franges et du quartier pour créer les conditions d’un stade urbain, intégré au fonctionnement de son environnement,
– Evaluation des impacts du projet sur le site d’accueil.

L’ensemble des analyses techniques (stratégie générale, programmation du stade et du quartier, projet urbanistique, contraintes règlementaires, montage opérationnel et financier envisagé) est coordonnée par Alphaville qui rédigera un document synthétique visant à présenter les forces de la candidature du territoire ORSA pour l’accueil de l’équipement de la FFR.

Maître d’ouvrage : EPA ORSA – Contact : Clément GUILLAUME
Equipe : 
Année : 2011 – Durée : 2 mois – Montant : 30 000 €HT
Localisation du projet

Rungis FFR1
Evolution de la production des espaces évènementiels

Rungis FFR2
Articulation du territoire avec NGPE

Rungis FFR3
Contexte économique du site d’accueil

Schéma directeur – Roscoff

La constitution du schéma directeur de Roscoff à l’horizon 2021 resitue la commune à différentes échelles, sur les questions de l’habitat, l’équipement et l’économie.

L’activité agricole étant une économie porteuse sur le territoire, les besoins de logements doivent se traduire par de la construction au sein de zones déjà urbanisées.

L’étude a par ailleurs fait l’objet d’un zoom sur la gare, puisque la libération de fonciers sur ce secteur stratégique a permis d’envisager à court terme le développement d’une offre de logements répondant aux enjeux démographiques de la commune (rajeunissement de la population, développement du logement social, développement d’une offre à destination des saisonniers). Le but de ce schéma est d’aboutir à des fiches d’actions localisées, permettant d’entrer en phases opérationnelles

Maître d’ouvrage : Roscoff – Contact : M HENNEBEAU
Equipe : Barton&Willmore, Bérénice
Année : 2011 – Montant : 120 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Roscoff (3 630 hab.) – Agglomération : CC Pays Léonard (19 900 hab.)

Roscoff SD1 Roscoff SD2
Stratégie environnementale et paysagère

Stratégie d’implantation des équipements culturels et sportifs d’agglomération – Bassin Genevois

Contexte
Le projet d’agglomération franco-valdo-genevois est une structure qui regroupe les intercommunalités suisses et françaises du bassin genevois qui a été créée pour répondre aux problématiques actuelles et aux enjeux futurs du grand territoire. Un travail important a déjà été entrepris sur les questions d’habitat et de mobilité et une étude plus approfondie sur les équipements structurants s’avérait indispensable. 

Au départ centré sur tous les grands équipements du territoire, la commande s’est affinée au cours des échanges avec la maîtrise d’ouvrage et ce sont finalement les équipements culturels et sportifs d’intérêt d’agglomération qui ont été pris comme échantillon de ce premier diagnostic sur l’offre équipée du territoire. 

Méthodologie
L’objet de cette étude était de donner une vision exhaustive de l’offre actuelle du territoire pour dégager des pistes de réflexion sur le renforcement de la structure existante. 

Le premier travail a donc été relatif à la méthodologie et à la sémantique. Il a fallu s’accorder sur une définition partagée des équipements d’intérêt d’agglomération, catégorie d’équipements intermédiaires entre d’une part les grands équipements, peu nombreux et aux logiques commerciales et politiques propres et d’autre part les équipements de proximité, très nombreux et n’entrant pas en jeu dans la définition d’une identité métropolitaine. 

Nous avons ensuite évalué les sites potentiels d’accueil d’équipements métropolitains et proposé des principes et des pistes de programmation en croisant sites, besoins et opportunités de développement d’esthétiques et d’identités territoriales.

Maître d’ouvrage : Projet d’Agglomération Franco-Valdo-Genevois –
Contact : P. Roulet Mariani, L. Gaschen, F. Bessat
Equipe :
Année : 2010-2011 – Durée : 6 mois – Montant : 49 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Genève (192 000 hab.)

Genève SIE1
Carte de synthèse des préconisations et des réseaux d’équipements

Projet d’armature commerciale – Agglomération Côte Basque Adour

Dans un contexte de mutation profonde de la consommation et des modes de vie et de projets très nombreux (extension de BAB2, création de pôles commerciaux dans les Landes, projet Inter Ikéa, …), l’étude vise à proposer la mise en place d’une politique d’urbanisme commercial coordonnée qui s’inscrirait dans les objectifs de structuration urbaine de l’agglomération sans en pénaliser l’attractivité marchande.

Nous travaillons actuellement avec Bérénice sur l’établissement des éléments techniques et stratégiques nécessaires pour proposer aux élus et acteurs du territoire une « règle du jeu », un cadre dans lequel pourront être arbitrés, se développer et « s’épanouir » les pôles existants et s’inscrire les nouveaux projets.

Maître d’ouvrage : Agglomération Côte Basque Adour – Contact : Mme TURLOTTE
Equipe : Béréncie
Année : 2011 – Durée : 6 mois – Montant : 55 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Bayonne (44 800 hab.) –
Agglomération : Agglomération Côte Basque Adour (123 600 hab.)

Bayonne PAC1
Organisation

Bayonne PAC2
Dynamique TC et secteur PLH

Contrat de développement territorial (CDT) – Gonesse

L’agence a développé les programmes habitat, activité et d’équipement du CDT. Dans un territoire autrefois stigmatisé par ses quartiers d’habitat sociaux, le travail intense mené en partenariat étroit avec les élus du territoire et les partenaires institutionnels a vu la mise en place d’un projet où l’accès à l’emploi et à la formation tiennent une part fondamentale.

Le territoire, riche de ses 170 000 habitants, existera de façon cohérente et structuré, polarité d’appui de Roissy et complémentaire de la Plaine St Denis.

Maître d’ouvrage : Ville et Communauté d’agglomération – Contact : Mikaël PEREL (CA)
Equipe : Atelier Castro-Denisoff-Casi (mandataire), Atelier Mandragore, DEERNS
Année : 2011 – Durée : 12 mois – Montant : 60 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Gonesse (26 400 hab.) – Agglomération : CA Val de France (166 000 hab.)

Gonesse CDT2
Territoire actif et territoire équipé

Gonesse CDT3 Gonesse CDT1
Localisation des programmes d’habitats – Schéma du projet de territoire