Concours « Carrefour de la Création » – Clichy-la-Garenne

Sujet : Dans le cadre du concours, il s’est agit notamment de définir la programmation économique des secteurs de projet au regard du potentiel de développement de l’économie créatrice à définir.
Situation urbaine : Clichy-la-Garenne, carrefour de la création (secteur Victor Hugo – Maison du Peuple)
Contexte / Problématique : L’étude nous a amené à considérer le territoire de Clichy-la-Garenne comme un satellite du cluster de la Création en cours de consolidation au sein du territoire de Plaine Commune.
Des analyses territoriales étayées par une approche statistique et analogique nous ont permis de légitimer son intégration dans un territoire de la création élargi au Nord et à l’Est de la première couronne parisienne.
Cette approche analytique a permis d’alimenter un plan-programme favorisant une mixité programmatique au regard du degré de nuisance engendré par tel ou tel type d’activité créatrice. La définition des typologies programmatiques propres aux métiers de la création ont alimenté une variété de produits immobiliers intégrant une plus ou moins grande mixité programmatique (produits spécifiques, intermédiaires et classiques). L’objectif restant d’imaginer la ville intense par le biais d’une animation des rez-de-chaussée occupés par des activités créatrices.

Maître d’ouvrage : Clichy-la-Garenne – Agglomération : Paris Métropole
Equipe : Anyoji-Beltrando architectes (mandataire)
Année : 2012 – Durée : 4 mois – Montant : 20 000 €HT

Ville : Clichy-la-Garenne (59 000 hab.)

Clichy CCCC1 Clichy CCCC2
Territorialisation de l’économie de la création
Approche statistique de l’emploi créatif

Clichy CCCC3 Clichy CCCC4
Analogie de mixité programmatique
Typologies de produits immobiliers compatibles avec des activités créatrices

Aménagement économique et urbain de l’est de l’agglomération – Mont-de-Marsan

Sujet : Encadrer l’évolution de l’entrée d’agglomération liée à l’arrivée de l’autoroute A65
Situation urbaine : Entrée est de l’Agglomération jusqu’à la limite du centre-ville
Contexte : Poches commerciales et d’entrepôts mal organisées et zones d’activités vieillissantes, réserve foncière boisée futur écoquartier de Pémégnan, image dévalorisée
Problématique : Encadrer le développement urbain en privilégiant le renouvellement, permettre le développement économique en respectant l’armature paysagère du site
Réponse : 
Plan-guide et tests de faisabilité, conseil sur les outils réglementaires et opérationnels. Traduction opérationnelle : appel à projet du parc commercial de Malage, programmation du parc d’activités technopolitain.

Maître d’ouvrage : Le Marsan Agglomération – Contact : Bruno LEDOS
Equipe : Horizons Paysages, Urban-Eco, Ma-Geo, Destarac Avocats
Année : 2011-2013 – Durée : 23 mois – Montant : 94 000 €HT
Localisation du projet

Surface du site : 250 ha
Ville : Palaiseau (31 300 hab.) – Agglomération : Plateau de Saclay (51 200 hab.)
Programme :
Activité : 75 000 m² tertiaire – Habitat : 2 300 logements
Equipement public : Pépinière, centre nautique, équipements de proximité, espaces publics

Mont-de-Marsan EE1 Mont-de-Marsan EE4
Plan guide – Traduction des principes urbains en OAP

Mont-de-Marsan EE2 Mont-de-Marsan EE3
Profil de l’avenue d’entrée de ville –
Perspective du parc d’activités et du nouveau quartier résidentiel

Programmation urbaine nord-ouest – Grenoble

Sujet : Analyser, de manière prospective, le devenir programmatique de ce territoire stratégique dans un horizon moyen-long terme (2030-2040)
Situation urbaine : Réflexion à l’échelle de l’agglomération grenobloise
Contexte / Problématique : La méthode consiste à déterminer les potentiels de développement (typologiques et volumétriques) et à analyser la réceptivité de ce territoire spécifique en confrontant ces résultats aux croissances attendues sur le reste de l’agglomération et notamment sur les deux autres polarités grenobloises. En plus d’analyser l’impact des projets en cours ou à l’étude sur le développement de la polarité (on pense notamment au projet Presqu’Ile), il s’agit de faire émerger de nouveaux territoires de projets et de nouvelles pistes de développement (mutation de ZA, mutualisation d’équipements publics…) afin de construire un projet urbain partagé. Ce travail s’est effectué dans un dialogue constant avec les différents acteurs territoriaux (communes…) et en parallèle avec celui de l’équipe plan-guide (TN+) dans un processus itératif d’adéquation programme-projet. L’agence est, depuis juillet 2013, mandatée sur la Polarité Est, l’une des deux autres polarités grenobloise.

Maître d’ouvrage : La Metro – Contact : Yannick GOETZ
Equipe : FBC
Année : 2011-2013 – Durée : En cours – Montant : 130 000 €HT
Localisation du projet

Surface du site : 180 ha
Ville : Grenoble (155 700 hab.)
Agglomération : Grenoble Alpes Métropole (398 900 hab.)

 Grenoble PNO01 Grenoble PNO02
Plan guide programmatique – Synthèse à l’échelle des secteurs d’étude

Grenoble PNO03 Grenoble PNO04
Scénarios de croissance – Équilibre emplois-actifs

Programmation du pôle d’entrée de ville de Saint Paul – Île de la Réunion

Sujet : Affiné la programmation mixte préalablement estimée par la SEDRE à 60 000m² (dont 10 000m² de commerces) d’un site de 4ha
Situation urbaine : Entrée du centre-ville historique de Saint Paul
Contexte / Problématique : 
Face à un contexte immobilier concurrentiel et un site aux prestations peu habituelles pour les réunionnais (densité très forte, usage de la voiture contraint, ville basse,…) l’enjeu de la mission fut d’identifier les pionniers susceptibles d’être intéressés pour s’installer sur ce site, que ce soit en matière habitants ou d’entreprises.
Soumis aux risques d’inondation, le site engage à reconsidérer l’adressage des rez-de-chaussée par rapport aux voiries existantes. Un mail piéton intérieur dessine alors l’axe animé qui relie les programmes.

Maître d’ouvrage : SEDRE – Contact : Fréderic BOUQUILLARD
Equipe : EGIS, AUC
Année : 2013 – Durée : 1 an – Montant : 120 000 €HT
Localisation du projet

Surface du site : 5 ha
Ville : Saint Paul (103 400 hab.) – Agglomération : TCO (212 300 hab.)

Saint Paul EV1 Saint Paul EV2
Balise urbaine – Identification des pionniers et des produits de logements correspondants

Saint Paul EV3
Plan programme

Programmation et projet du quartier de la gare – Morlaix

Sujet : Programmation urbaine et projet
Situation urbaine : Quartier de gare
Contexte : Le site est en position centrale, au cœur de l’intermodalité avec des activités
 porteuses liées à l’innovation dans la région. Mais il reste enclavé et plusieurs projets sont en cours à l’extérieur de la ville dans un contexte de marché immobilier peu dynamique.

Problématique : Faire revenir les habitants dans la ville centre par la programmation d’une qualité résidentielle et de logements abordables
Réponse :  Le projet valorise les atouts paysagers et patrimoniaux du site et fait de la liaison ville haute ville basse une priorité. Il décline une ville mixte, centrée autour d’un renouveau résidentiel

Maître d’ouvrage : Morlaix – Contact : Martial Bertrand
Equipe : Taktyk, MVA, SAFI
Année : 2012-2013 – Durée : 12 mois – Montant : 98 000 €HT
Localisation du projet

Surface du site : 15 ha
Ville : Morlaix (16 000 hab.) – Agglomération : Morlaix communauté (65 000 hab.)
Programme :
Activité : 18 000 m² tertiaire et 1 100 m² de commerces et services
Habitat : 220 logements
Equipement public : Equipement culturel intercommunal

 Morlaix QG1 Morlaix QG
Degré de mutation du foncier – Plan des rez-de-chaussée

 Morlaix QG2 
Analyse socio-éco alimentant la programmation

Etude urbaine secteur porte de la Chapelle – Plaine-Saint-Denis

Sujet : Dans le cadre du projet de développement de la Région Capitale, l’objectif, sur le territoire de la Plaine Saint Denis, est de susciter l’émergence d’un « cluster des industries de la création ».
Contexte / Problématique : 
Ce pôle de référence au plan mondial doit à la fois devenir l’emblème du potentiel de création du territoire tout en préservant une vie locale diversifiée.
A travers la programmation du secteur Porte de la Chapelle, Alphaville cherche à territorialiser le Cluster des industries de la création. Notre objectif est de proposer une traduction fonctionnelle, spatiale et immobilière de ce cluster qui permette de multiplier les interactions entre développements exogènes et endogènes. 

Maître d’ouvrage : Plaine Commune – Contact : Maël DESSE
Equipe : TVK (mandataire)
Année : 2012 – Durée : 6 mois – Montant : 13 000 €HT

Ville : Saint-Denis (107 000 hab.) – Agglomération : CA Plaine Commune (404 000 hab.)

Saint Denis PC3 Saint Denis PC2
Schéma des enjeux programmatique – Traduction immobilière du cluster

Programmation des RDC du quartier Néaucité – Saint-Denis

Sujet : Mission de programmation des rez-de-chaussée sur le site de Neaucité à Saint-Denis, basé sur le plan préétabli de l’équipe ANMA.
Contexte / Problématique : Analyse en premier lieu les potentiels programmatiques du territoire, en termes de produits immobiliers  au regard de l’offre existante, de la demande, et de l’attraction future du site. Par la suite, la réceptivité des rez-de-chaussée a été étudiée à l’échelle du quartier et des bâtiments, afin de déterminer une stratégie de localisation et d’implantation des programmes, en fonction de leurs besoins inhérents. La dernière étape fut de réaliser un schéma répartissant l’ensemble des fonctions des rez-de-chaussée, à l’échelle des îlots. Diverses préconisations ont été formulées, liées à la surface disponible, à la desserte possible, à la visibilité.

Maître d’ouvrage : Groupe Brémond – Contact : Clément GUZMAN
Equipe : Bérénice
Année : 2012 – Durée : 3 mois – Montant : 43 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Saint Denis (107 000 hab.) – Agglomération : CA Plaine Commune (404 000 hab.)

Saint Denis RDCQN1
Schéma fonctionnel des rez-de-chaussée

AMO pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement et d’aménagement du territoire – Gonesse

La définition du Plan stratégique de développement territorial et d’aménagement du territoire de Gonesse et des communes du Val de France (1 650 000 hab.), sur lequel ont été missionné l’Atelier Castro, Denisoff, Casi, Alphaville, Berim, Mandragore et Deerns, renvoie tant à la la participation du territoire aux enjeux de dynamisme du Grand Paris qu’à des enjeux locaux majeurs, les deux étant intrinsèquement liés. Le nord-est de la métropole parisienne, trop souvent perçu uniquement à travers le prisme du «corridor aéroportuaire» Roissy-Charles De Gaulle-Le Bourget, constitue à n’en pas douter une entité stratégique.

La consultation sur l’avenir de l’agglomération parisienne est l’occasion pour le Val de France et Gonesse de trouver les moyens de se développer à l’intérieur de leurs propres limites, de devenir une polarité identifiable et attractive du Grand Paris en organisant la valorisation mutuelle des secteurs urbanisés et de leur écrin naturel. Ces limites franches ne doivent pas être traitées comme des arrières mais comme de véritables façades de ville. A l’intérieur du territoire, le maillage de ces différents lieux peut être un puissant vecteur de mixité sociale. Il est la condition indispensable d’une égale accessibilité de tous à la ville et à ses aménités, dont les espaces naturels limitrophes et internes font partie. 

L’agence a travaillé plus particulièrement sur les enjeux de logement, de développement économique et d’identité stratégique économique, ainsi que d’équipements (culture, éducation).

Maître d’ouvrage : Ville et Communauté d’agglomération – Contact : Mikael PEREL
Equipe : Atelier Castro, Denisoff, Casi
Année : 2011 – Durée : 8 mois – Montant : 58 500 €HT
Localisation du projet

Ville : Gonesse (26 400 hab.) – Agglomération : CA Val de France (166 000 hab.)

Gonesse PSD1 Gonesse PSD2
Identité territoriale – Identité économique

Assistance à la candidature de l’OIN ORSA pour l’accueil du stade de la FFR

La Fédération Française de Rugby souhaite construire un stade pour assurer son développement. Ce stade couvert et entièrement privé de 82 000 places étant envisagé en région Ile-de-France, la fédération a lancé un appel à candidature en direction des différents territoires de la région. Le territoire Orly-Rungis-Seine Amont s’est porté candidat et a réuni autour d’elle plusieurs experts pour l’accompagner dans cet exercice. 

La mission s’articule autour de plusieurs éléments techniques relatifs à la programmation du stade et plus généralement du quartier stade :
– Benchmarking sur les stades dans le monde / Définition de la notion de stade urbain
– Programmation du stade, de ses franges et du quartier pour créer les conditions d’un stade urbain, intégré au fonctionnement de son environnement,
– Evaluation des impacts du projet sur le site d’accueil.

L’ensemble des analyses techniques (stratégie générale, programmation du stade et du quartier, projet urbanistique, contraintes règlementaires, montage opérationnel et financier envisagé) est coordonnée par Alphaville qui rédigera un document synthétique visant à présenter les forces de la candidature du territoire ORSA pour l’accueil de l’équipement de la FFR.

Maître d’ouvrage : EPA ORSA – Contact : Clément GUILLAUME
Equipe : 
Année : 2011 – Durée : 2 mois – Montant : 30 000 €HT
Localisation du projet

Rungis FFR1
Evolution de la production des espaces évènementiels

Rungis FFR2
Articulation du territoire avec NGPE

Rungis FFR3
Contexte économique du site d’accueil

PLan guide et programmation architecturale et urbaine – Rosny-sous-Bois

La mission a consisté en la réalisation d’un plan guide de la partie Nord de la Ville (nord du boulevard Kennedy et Gabriel Péri) ainsi qu’une étude de programmation architecturale et urbaine sur les terrains restant à commercialiser de la ZAC Saussaie Beauclair.

Le secteur étudié est en pleine mutation puisqu’il verra prochainement arriver la ligne 11 du métro et une potentielle passerelle entre les deux centres commerciaux.

Alphaville fut chargé pour cette mission de la programmation urbaine : résidentielle, économique, équipée du secteur.

Maître d’ouvrage : Rosny-sous-Bois – Contact : M HAMADOU
Equipe : SEURA (mandataire)
Année : 2011 – Durée : 6 mois – Montant : 16 000 €HT
Localisation du projet

Ville : Rosny-sous-Bois (41 100 hab.) – Agglomération : ACTEP

Rosny sous Bois PG1 Rosny sous Bois PG2
Occupation des sols – Profils socio-démographique

Rosny sous Bois PG3
Les fonctions logistiques et le territoire